Le mécanisme d‘action des régimes protéinés

Une consommation accrue des protéines de haute qualité

Les repas protéinés NEWDIET® sont constitués d’extraits de lait de vache, de soja, de petit-pois et de blanc d’œuf qui métabolisent dans l’organisme pour créer des composés naturels, les cétones (l’acétylacétate, l’acétone et l’acide beta-hydroxybutirique). Les cétones sont non seulement énergétiquement très riches, mais ont de nombreux autres effets inattendus. Par exemple, les cétones peuvent être une source d’énergie alternative pour le cerveau. L’alimentation hyperprotéinée participe en même temps à la protection du tissu musculaire qui est une source d’énergie plus proche et plus facilement mobilisable pour le corps que le tissu adipeux (gras) du corps. De plus, les cétones ont un effet euphorisant naturel (les clients confirment souvent de se sentir de bonne humeur pendant leur régime cétogène).

Une consommation de glucides réduite

Un apport réduit en glucides mène à une diminution du taux d’insuline dans le corps, qui a deux effets: hypoglycémique (diminue la quantité de glucose dans le sang) et antilipolytique (si le taux d’insuline dans le sang est haut, l’organisme est plus résistant à libérer le tissu gras en tant que source d’énergie pour le corps). Diminuer le taux d’insuline en réduisant l’apport en glucides mène au final à l’activation du processus d’élimination des tissus gras de l’organisme tout en protégeant ses réserves protéinées (son propre tissu musculaire). Le régime protéiné permet donc de perdre du poids à partir du tissu gras du corps tout en gardant le tissu musculaire pratiquement intact.

Le régime protéiné NEWDIET® n’est pas un régime sans glucides

Les produits NEWDIET® et les légumes autorisés pendant le régime contiennent des taux de glucides assez élevés (à peu près 50g par jour) afin d’assurer un fonctionnement normal de l’organisme (notamment le système nerveux central). Ce régime n’est donc pas un régime pauvre en glucides. Il se rapproche d’avantage d’un régime pauvre en graisses.